Monastère de l'Olivier

Contact : Communauté des Augustines
13, rue Gaston Martin
53200 Chateau-Gontier
Tél : 02.43.07.33.88
Fax :

contacter la communauté par courriel

Il y a plus de 300 ans, une petite graine de notre vieil Ordre prenait racine à Château- Gontier en Mayenne.

Appelées au service des malades de l’Hôtel Dieu St Julien, c’est le 11 février 1674 que les sœurs de Dieppe et de Vitré viennent fonder le Monastère, qui devient le monastère de Saint-Julien.

En 1789, les soeurs souffrent de la persécution. C’est la révolution française. Toutes refusent de prêter serment. Elles sont emprisonnées dans le grenier des Ursulines. L’une d’elle, sœur Sainte Monique, accusée injustement, sera transférée à Laval et guillotinée. Elle fait partie des martyrs de Laval.

En 1833, la communauté Saint-Julien essaime. elle fonde dans la ville, la communauté Saint- Joseph au service des personnes âgées.

En 1982, l’administration de l’hôpital demande aux religieuses de quitter leur cher monastère. Après bien des démarches et sacrifices, elles trouvent « refuge » dans une ancienne gendarmerie qui prend le nom de « L’ OLIVIER ».

Nous sommes actuellement 14 sœurs de 54 à 94 ans. Notre mission d’augustines est surtout l’accueil :

- Accueil pour la prière tout au long du jour par l’office, Prière des Heures. - Accueil pour la prière personnelle dans un petit oratoire ou la présence du Seigneur est permanente pour l’adoration. - Accueil par l’écoute…

De multiples groupes viennent nous rejoindre : - Mission Thérésienne - Adoration pour la viele - Eveil à la Foi - Pelerins de l’Eau Vive - Groupe de prière des mamans.

Des familles viennent aussi vivre des célébrations dans l’intimité de notre chapelle. - Nous participons à l’aumônerie de l’hôpital. - Présence à la maternité. - A Emmaüs - Visites aux personnes âgées.

Aide à la paroisse : animation de messes, funérailles, service paroissial des malades. Fin août grande fête avec les laïcs et la paroisse pour St Augustin.

Notre communauté se veut enracinée dans l’église locale, pour être Témoin de la contemplation et de la Miséricorde. Comme le symbolise L’Olivier, elle essaie d’être : « Baume de tendresse, de compassion et de Paix »

Accès